Définition et Résolution de l’image

La définition est la taille d’une image ou d’un écran exprimée en pixel. La résolution est le nombre de pixel par unité de longueur ou, autrement dit, la densité  de points par unité de longueur exprimée en dpi (dot per inch) ou ppp (point par pouce).
Par conséquent, la définition en px est la taille d’une image sur un écran, un site web et la résolution en dpi (combinée à la définition) caractérise la taille d’une image lors d’une impression.

Observations :

01. La taille du capteur n’influe pas sur sa définition

Taille et définition (pas résolution) des capteurs photo - Full Frame, APS-C, Bridges et Compacts
Figure 1 : Différentes tailles de capteurs photo, mais peut-être une même définition ?

Les différentes tailles de capteurs ci-dessus (+- à l’échelle) peuvent accueillir une définition identique, par exemple 16Mpx (Millions de pixels). Ces 16Mpx sont le résultat d’une multiplication du nombre de pixels en largueur et du nombre de pixels en hauteur.

Exemple : Le Bridge Nikon Coolpix L840 possède un capteur CMOS 1/2,3 pouce (le rectangle bleu sur la figure 1) d’environ 16,76 millions de pixels et produit des images de maximum 4608px x 3456px = 15,9 millions de pixels.
Des définitions équivalentes se retrouvent sur les différents types de capteur.

A noter : le titre de cette section doit être nuancé par le fait qu’il existe des limites physiques. Je n’ai pas (encore) vu de capteur 1/2,5″ de 50Mpx !

02. A taille équivalente de capteur, la définition influe sur la taille des photosites

Le photosite est une pièce d’orfèvrerie en soi puisqu’il combine une optique microscopique chargée de capter la lumière reçue avec un filtre laissant passer une certaine gamme d’onde – Rouge, Vert ou Bleu (RVB), et une partie électronique chargée de transformer la lumière reçue (les photons) en courant électrique analogique.
Pour faire simple, ce courant passe alors dans un convertisseur A/D (analogic/digital) qui le transforme en données numériques (une suite de 1 et 0).

Capteur Photo CMOS : Source http://www.optique-ingenieur.org/
Figure 2 : Capteur CMOS – Source : http://www.optique-ingenieur.org/

Sur le Coolpix évoqué plus haut, le capteur de 1/2,3 pouce est bien plus petit qu’un capteur full frame de 24mm x 36mm (comparez les surfaces Bleu et Or). J’ai nettement plus de place pour mes photosites sur le second que sur le premier.

Les constructeurs exploitent cette surface en plaçant des photosites de plus grande dimension.

En conséquence, le capteur full-frame a une meilleure tenue en basse lumière (le photosite du full frame capte plus de lumière que son copain le Bridge) et gère le bruit bien plus efficacement lors de l’augmentation en sensibilité (les iso).

A noter : Il existe différentes technologies pour les capteurs (par exemple CMOS ou CCD). Elles influent aussi sur ces paramètres.

03. Définition et Résolution d’un écran

Votre écran TV HD 1080 possède une dalle d’une définition de 1920 x 1080 pixels, soit.. 2Mpx.

Sa résolution, donc la densité de pixels par unité de longueur, dépend dès lors de sa taille.
Un écran HD 1080 de 24 pouces a une densité plus forte que celui de 42 pouces et, à faible distance, l’écran de 24 pouces paraîtra offrir une image plus nette que celui de 42 pouces.

Ici intervient la notion de distance d’observation : plus le téléviseur est grand pour une même définition (HD 1080), plus il faut s’éloigner pour conserver la sensation de netteté.

Dans les exposition de photos, c’est la même chose!

En effet, vous n’observez pas une photo de 180 x 120 cm le nez collé à l’image (si vous le faites vous trouverez que l’image n’est pas très piquée, pas très nette).

Sur les écrans TV UHD 4K, l’image reste bien nette, même le nez collé dessus puisque la définition de 3840 x 2160 pixels offre une densité 4x plus importante (le double en largeur et en longueur).

Les écrans d’ordinateurs ou de tablettes ont différentes définitions du genre (quelques exemples):

  • 1280 x 800 (13″)
  • 1366 x 768  (15″)
  • 1440 x 900 (19″)
  • 1920 x 1200 (24″)
  • 2560 x 1440 (plusieurs tailles)
  • 3840 x 2160 (plusieurs tailles)

La résolution et l’organisation des pixels (dpi) sont tels qu’une image carrée, une photo par exemple, apparaîtra carrée sur n’importe quel écran si la bonne définition – celle qui correspond à l’écran – est choisie dans Windows ou Mac OSX si bien qu’une image de 500 x 500 pixels occupera 500 x 500 pixels sur tous ces écrans.

Prenons l’exemple des icônes de 64 x 64 px : sur un smartphone, elles paraissent grandes. Sur un écran 24″, elles paraissent petites et dans tous les cas, elles occupent 64 x 64 px.

04. Résolution et impression

Une imprimante, quelle que soit sa taille, a une capacité d’imprimer un certain nombre de point par pouce.

Le nombre maximum dépend de la qualité de l’imprimante et/ou de son type (laser, jet d’encre, sublimation, etc…).

C’est maintenant que notre paramètre dpi ou ppp, sauvegardé en même temps que l’image, prend toute son importance.

Une feuille de papier de format A4 fait 29,7 x 21 cm en mode portrait. Prenons une image à imprimer de 1200 x 800 px (lxh) :

  • 72dpi – 72 points par pouce. Notre fichier a besoin de :
    • largeur : 1200/72 = 16,6 pouces = 42cm
    • hauteur : 800/72 = 11,1 pouces = 28cm
  • 300dpi – 300 points par pouce. Notre fichier a besoin de :
    • largeur : 1200/300 = 4 pouces = 10,16cm
    • hauteur : 800/300 = 2,66 pouces = 6,77cm

Note : 1 pouce est égal à (arrondi) 2,54cm

Dans le premier cas, notre image dépasse en taille d’impression le format A4. Rassurez-vous, l’imprimante va faire en sorte de réduire la taille pour que cela rentre dans le cadre du papier.
Dans le second cas, la même image entre dans le format A4 avec une belle marge.

Pour imprimer, sans marge, dans un format A4 à la meilleure résolution possible, notre fichier de 1200 x 800 px devra être sauvegardé en :

  • Calcul pour la largeur : 29,7cm = 11,69 pouces -> 1200 / 11,69 = 103dpi
  • Calcul pour la hauteur : 21cm = 8,27 pouces -> 800/ 8,27 = 97dpi

Il n’est pas possible de définir deux valeurs dpi.

Il faut prendre la plus élevée des deux (103dpi dans ce cas-ci).

Si l’image était plus grande en pixels (par exemple 1500 x 1000), il faudrait augmenter la valeur dpi pour obtenir un remplissage complet de la feuille à la meilleure résolution possible.

Certains outil de développement offrent de sauvegarder les images en fonction de profils d’imprimante.

C’est le logiciel qui fait alors tous ces calculs.

Fausses croyances

Il faut sauver ses JPEG en 72dpi ou 96dpi pour les écrans car cela correspond à la « trame » de Windows ou Mac OSX !

Oufti (comme disent les liégeois) ! C’est incorrect.

En effet, c’est la taille en pixel qui détermine la manière dont l’image apparaît sur un écran, quel que soit sa définition !

Un fichier de 500 x 500 pixels occupe 500 x 500 pixels sur l’écran en mode de visualisation 100% (ou 1:1).
Note : oui, je sais, c’est évident de dire « en mode 100% ».. mais j’ai eu des petits malins qui me disaient que si on « zoome » à l’écran sur une image, elle occupe plus que sa définition originale.. ou l’inverse !!! 

Un fichier d’une même définition (par exemple 2048 x 2048 pixels) de 72dpi est plus léger (le poids informatique) que le celui de 300 dpi

Amaï (comme disent les Bruxellois) ! C’est faux.

Comme expliqué plus haut, le paramètre dpi est une instruction à destination de l’imprimante pour lui indiquer combien de points par pouce elle doit mettre sur le papier.

Le poids (combien de kb, Mb) d’une image dépend du type de fichier (RAW, Jpeg, PNG, PSD, TIFF…), de sa définition ( AxB pixels) et de la qualité (la compression) choisie.

Vraie croyance

Vraie croyance ! Un peu antagoniste ça, non?

Il est préférable de créer des images en fonction du support final.

Tabernacle (comme disent les Québecois) ! C’est vrai.

Absolument : en produisant soi-même un fichier d’une définition et/ou résolution choisie, vous conservez dès lors le contrôle total sur la manière dont l’image finale apparaîtra sur son support, fut-il un écran ou une imprimante.

Liens intéressants pour poursuivre :

Et Vous ?

Dites-moi en commentaire quelle est votre expérience de la Définition et la Résolution des images

 

 

21 réflexions sur “Définition et Résolution de l’image”

  1. Dominique Chaudron

    Bonjour Eric,
    Merci pour cet article très instructif !
    Donc si je comprend bien, je peux archiver toutes mes photos en 240 ou 300 DPI au cas où je veux les imprimer et cela ne changera rien pour l’affichage écran ?

    1. Eric Heymans

      Bonjour Dominique.
      En effet !
      Seule la définition est prise en compte pour l’affichage sur un écran.
      Belle journée.

  2. Bonjour !
    une petite question ..comme je suis nul en math,pourrais-je vous demander quel est le nombre de DPI pour une impression d’une photo en 40-60 et en 60-90 ? j’utilise un D7100 de 24 mégas et jusqu’à présent,je sortais des fichiers en 300 dpi…il y a t’il moyen d’améliorer,soit en diminuant,soit en augmentant la résolution ? merci pour votre réponse .

      1. Eric Heymans

        Bonjour Patrice,
        Votre question mérite une réponse.
        Je suis en voyage d’affaire et je n’ai « juste » pas le temps pour le moment de faire moi-même les calculs.
        J’ai répondu aux autres questions car elles ne me demandaient pas de faire des investigations.
        Si vous avez un peu de patience, cela viendra.
        Pensez au fait que ce blog est un hobby et que j’y consacre mon temps libre.
        A bientôt ?

      2. Eric Heymans

        Voilà.. le weekend… et le temps nécessaire pour répondre correctement.
        Le D7100 produit une image de définition maximum 4000x6000px.
        En 40×60 (sans marge interne) la meilleure résolution est de 254dpi :
        – 40cm = 15,75 pouces -> 4000px : 15,75 = 254dpi
        – 60cm = 23,62 pouces -> 6000px : 23,62 = 254dpi
        En 60×90 elle est de 169dpi:
        – 60cm = 23,62 pouces -> 4000px : 23,62 = 169dpi
        – 90cm = 35,43 pouces -> 6000px : 35,43 = 169dpi
        Les chiffres ci-dessus ne sont valables que pour une image non cropée de 4000x6000px.
        Le moindre recadrage change la donne.
        Belle journée !

      1. Eric Heymans

        J’utilise des exemples avec cette marque. Si tu y vois de la pub, il n’y a rien que je puisse y faire.
        La prochaine fois, je parlerai uniquement de Canon. Perso, je m’en f..

    1. Eric Heymans

      En effet. C’est juste un type dont j’apprécie le boulot et l’investissement. Si tu écris des articles, je pourrais faire des liens vers ton site. Quel est-il d’ailleurs ?

  3. Bonjour Eric

    Excellent billet comme toujours.

    En revanche tu fais une erreur de traduction que de plus en plus de monde fait et qui en tant que prof d’anglais et linguiste me sort par les trois de nez.
    Tu parle de digital pour le mot anglais digital. En français digital signifie en rapport avec les doigts. Digital en anglais vient de digit quo signifie chiffre. En français il faut utiliser le mot numérique pat opposition à analogique.

    Au passage on fait aussi de plus en plus souvent la même chose avec le mot anglophone versatile quo signifie « capable de plein de choses » ou multitâche. On le traduit toujours par le mot français versatile qui signifie « d’humeur très inconstante »……aucun rapport.

    Bref ce sont des faux-amis

    Amicalement m
    Jérôme

    1. Eric Heymans

      Merci Jerome,
      Je suis désolé que cela te sorte par les « trois » de nez… 🙂
      Blague à part, je vais corriger cela (digital -> Numérique)
      Merci

      1. Salut

        Arf c’est la correction automatique du téléphone

        Pour le mot digital il s’est de toute façon installé ainsi dans notre langue et je pense qu’on me trouvera d’ici quelques temps dans nos dicos avec ce sens. Même si ça m’énerve un peu

        Bien à toi.
        Jérôme

      2. Eric Heymans

        Ces téléphones et autres tablettes…
        Pas toujours évident de battre le correcteur 🙂
        Belle journée.

  4. Bonjour.
    Si j’ai bien compris quand j’exporte une photo de mon logiciel de retouche je dois adapter la densité à celle de mon imprimante et faire un savant calcul pour choisir la résolution de l’image afin d’obtenir la taille (en cm) souhaitée de l’impression?
    Merci.

    1. Eric Heymans

      Bonjour,
      Cela dépend… 🙂
      Si vous souhaitez définir exactement la taille que doit avoir l’image sur le papier et/ou si vous voulez optimiser au maximum l’impression et contrôler à 100% la qualité, alors oui.
      J’ai fait une expo, et j’ai fait ces calculs pour chaque image.
      Si vous imprimez les photos des vacances dans un album commandé sur le net, c’est moins important 🙂 parce que de toute façon, l’imprimeur va « arranger » l’image à sa sauce pour la taille de l’album.
      Belle journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez Informé !

Faites comme + de 6.000 photographes passionnés qui reçoivent mes articles dans leur boite de messagerie.

Je ne partagerai jamais vos données avec des tiers et, moi aussi, je déteste le spam.

10 Conseils en + 

Améliorez votre approche de la photo dès maintenant avec mon guide de 10 conseils pratiques en 50 pages. 

Je n'envoie pas de spam et ne partagerai jamais vos données avec des tiers

Send this to a friend