Coaching et cours de photo pour faire de vous, dès aujourd'hui, un meilleur photographe qu'hier

Affichage des RAW dans nos logiciels

Si comme moi, vous sauvegardez vos fichiers en RAW (brut), sachez que les logiciels de développement affichent chacun leur « vision » de ce fichier. C’est ainsi qu’un même fichier, ouvert dans Aperture, Lightroom, DxO, Photoshop, etc …. apparaîtra de manière …

Lire la suite..

Des millions d’optiques sur un capteur

Les capteurs photosensibles dont sont équipés nos appareils sont constitués de millions d’optiques qui servent, chacune, à alimenter en photons la cellule à laquelle chacune de ces optiques est attachée. Par « optique », j’entends bien : une pièce de verre. Au vu de la miniaturisation des composants, je vous laisse imaginer la prouesse technique (nous sommes à quelques microns).

Lire la suite..

Visualisation de l’histogramme

Sur un reflex, il est possible de visualiser l’histogramme directement après avoir pris une photo. L’histogramme présenté est issu d’un fichier JPEG créé spécialement pour cela, même si vous faites la photo en RAW. Il est donc possible que la courbe présentée soit un peu plus large en RAW que ce que vous voyez à l’écran !

Lire la suite..

Divine proportion

Vous avez déjà entendu parlé de la règle des tiers. Il s’agit de la règle de base en composition photographique. L’appliquer permet très simplement d’améliorer considérablement le rendu dynamique d’une image. En fait, il s’agit d’une version simplifiée de la « divine proportion » ou « nombre d’or » (1,618) qui régit, même dans la nature, la manière dont les choses s’agencent pour paraître belles et harmonieuses.

Lire la suite..

Mes photos sur ma TV

Une télévision HD 1080 fait 1920 x 1080 pixels, soit une définition de 2Mb ! Si vous êtes content de vos photos en les regardant sur votre téléviseur, pensez-y au moment de succomber aux arguments de vente qui encensent la multiplication des Mega Pixels !

Lire la suite..

Perception des couleurs par l’oeil

On pourrait penser que la perception des couleurs est la même pour tout le monde. Le cas le plus flagrant qui dément immédiatement ce fait est le daltonisme qui est une anomalie des cônes responsables de la perception des couleurs. Ceci dit, les personnes qui ne souffrent pas de cette anomalie perçoivent chacune les couleurs de manière différente. Alors, entendons-nous bien, on parle ici de différences ténues … mais qui existent.

Lire la suite..

Et si je n’ai rien à vous apprendre, c’est que j’ai à apprendre de vous !
N’hésitez pas à laisser vos commentaires sous chaque article.

Send this to a friend