Le vert est la couleur qui possède la plus grande étendue de dégradés. Il y en a tellement que les capteurs photosensibles des appareils photos contiennent deux capteurs pour le vert pour un bleu et un rouge.

Les deux capteurs « vert » sont équipés de filtres légèrement désynchronisés afin de permettre la distinction de toutes ces nuances, dans les limites de sa capacité à les « capter ».

Le gamut est l’espace d’un spectre colorimétrique. Le plus étendu est celui de l’oeil humain (comparé aux écrans et aux imprimantes … et aux capteurs de nos chers appareils).
Pantone-Gamut

 

Eric Heymans

Eric Heymans

Bonjour et merci pour votre passage ici ! J’ai acheté mon premier reflex numérique en juin 2009 à 44 ans (il n’est jamais trop tard !). Ce qui ne devait être qu’un hobby s’est très vite transformé en … passion! Le retour que fait le public de mes images me conforte dans l’idée de partager mes expériences et de créer le blog que j’anime depuis juin 2012.

Faites entendre votre voix dans les commentaires ci-dessous !

2 réflexions sur “Le Vert”

  1. Salut Eric,

    Bon article et aperçu intéressant,autrement dit si nos chers appareils étaient équipés de capteurs aussi performant que notre oeil,aurait on besoin de tous ces réglages dont ils sont équipés ? au point de parfois les rendrent asser compliqués ! (hormis les objectifs bien sur) !

    Une très bonne année Eric,a tes lecteurs,

    p’titJo

    1. Eric Heymans

      Bonjour p’titjo,
      Si ils étaient aussi performants que l’oeil, je pense que leur utilisation en serait grandement simplifiée, en effet.
      Bell journée,
      Eric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez Informé !

Faites comme + de 6.000 photographes passionnés qui reçoivent mes articles dans leur boite de messagerie.

Je ne partagerai jamais vos données avec des tiers et, moi aussi, je déteste le spam.