Nik Collection 2 – Edition 2019 – vaut-elle le coup ?

Il y a presque un an, quasiment jour pour jour, je m’interrogeais sur la pertinence de confier à DXO une partie de mes économies (50€ pour tout dire) afin d’acheter et de mettre à jour la suite de développement photo Nik Collection dont le développement avait été interrompu par Google après leur propre rachat de Nik Software (le nom original) .

A lire mes conclusions, j’étais très emballé et j’expliquais pourquoi cet investissement me paraissait bien utile tant pour mon usage futur que pour soutenir financièrement DXO dans leur effort à faire évoluer les plugins.

Nik Collection 2 - 2019 - Contenu de la suite des plugins
Toujours ces beaux petits icônes que j’aime et un produit additionnel : DXO PhotoLab 2 Essential

Quoi de neuf dans cette version 2 de la Nik Collection ?

  1. Support pour les écrans 4K
  2. Suppression de la dépendance aux produits d’Adobe et inclusion de DxO PotoLab Essential
  3. Compatibilité avec les fichiers RAW
  4. Ajouts de 42 nouveaux préréglages ou « recettes » dénommées « En Vogue » :
    – 10 préréglages dans Silver Efex Pro
    – 10 recettes dans Color Efex Pro
    – 12 préréglages dans HDR Efex Pro
    – 10 recettes dans Analog Efex Pro
  5. Corrections optiques (le métier historique de DxO)
  6. Correction de bugs

Voyons plus en détails quelques-unes de ces nouveautés.

Support des écrans HIDPI

Je n’ai pas encore d’écran 4K et je suis donc incapable de dire si cette amélioration fonctionne correctement. Je vais donner du crédit à DXO en disant que oui !

Compatibilité des RAW et indépendance vis-à-vis de Lightroom et Photoshop

Extrait du message marketing sur le site de DxO :

U-POINT COMPATIBLE AVEC LE RAW
Encore plus de polyvalence et de possibilités créatives : désormais, vous pouvez appliquer U Point, la technologie exclusive de réglages locaux, à des fichiers RAW.

Tout un programme

Sur ce point, DxO nous embrouille, à mon avis, puisque sans l’aide d’un hôte, les plugins de la suite ne sont pas capables de lire des fichiers RAW. Cet aspect n’évolue donc pas.

Mais où se trouve donc la nouveauté ?

L’indépendance annoncée et la compatibilité RAW sont justifiées par l’inclusion de DXO PhotoLab Essential dans le paquet « Nik Collection » que vous achetez. Est-ce cela qui, finalement, augmente le prix de façon substantielle? Je pose cette cette question car DXO annonce sur son site que Photolab est inclus « gratuitement ». J’y reviens.

Si vous descendez un peu sur la page Web de Nik Collection, vous tombez sur cette section révélatrice.

UPOINT et RAW - Nik Collection

Mais bon, puisque PhotoLab fait maintenant partie de Nik Collection, Nik Collection est capable de faire fonctionner les U-Points directement sur des RAW.
Sauf que.. ce sont les U-Points de Photolab… et pas ceux des plugins.

Lorsque vous traitez une image avec l’un des plugins, le fichier généré est toujours un TIFF ou un JPEG (comme dans la version 2018) et le flux de travail est donc toujours destructif, sauf à utiliser les smart objects dans Photoshop. Voilà une dépendance cruciale puisque je connais nombre de photographes qui utilisent cette combinaison afin de rendre le flux de travail non destructif.

Par ailleurs, et cela a toujours été le cas aussi, chaque fois que vous vous servez d’un des plugins de la suite à partir d’un hôte – PhotoLab y compris – le dit plugin crée un fichier Jpeg ou Tiff – selon vos réglages – même si vous cliquez sur « annuler ».
Si vous travaillez avec des RAW issus de capteurs MaxiMégaPixelisés (36M, voir plus), et que vous générez des Tiffs 16 bits, votre disque va se remplir à la vitesse de l’éclair, à moins de vous discipliner à supprimer les fichiers non nécessaires (c’est ce que je fais).

A noter : si votre outil de développement est capable de lire et d’utiliser des plugins Photoshop (comme Affinity Photo par exemple), alors il sera aussi capable d’ouvrir les plugins de la suite version 2. Mais attention, il vous faudra configurer manuellement cette utilisation et les résultats ne sont pas garantis.

Recettes (préréglages) « En vogue »

Dans Silver Efex Pro et HDR Efex Pro, vous disposiez déjà d’un nombre conséquent de préréglages ou, dans Color Efex Pro et Analog Efex Pro, de « recettes » (combinaison de filtres).

Il s’agit donc bien de réglages et/ou de filtres prédéfinis, regroupés dans cette appellation « En Vogue », utilisant les fonctionnalités de base afin de vous faire gagner du temps par rapport à un rendu souhaité.

Autrement dit, il n’y a aucune amélioration des outils tels qu’ils étaient présents dans la version 1 (2018), pas plus que de changements dans les interfaces utilisateurs. Ce qui nous ramène, en termes d’interface et de fonctionnalités (mais avec les bugs en moins), à la version produite en son temps par Nik Software, avant même le rachat par Google. Etait-ce 2012 ou 2013.. ? Je ne sais plus.
En tout cas, j’ai des vidéos sur Youtube de 2013 qui restent d’actualité en terme d’utilisation des plugins.

Corrections optiques

Les corrections optiques sont amenées par DxO PhotoLab Essential, donc pas par les plugins !
Si vous installez PhotoLab, vous remarquerez que le logiciel vous proposera de télécharger des couples boitier/objectif en fonction des informations reprises dans les métadonnées de vos photos.
Il faut évidemment les télécharger pour obtenir la correction optique adéquate.

Conclusion quant aux nouveautés

Mouais..

Traduction : sentiment mitigé issu d’une première réaction épidermique – du genre « mais que ce que vous avez foutu pendant un an nom de d… » – compensée par « oui mais cette suite est toujours au top telle quelle », et finalement saupoudrée d’un « se fouteraient pas un peu de ma g… chez DxO ».

En incluant Photolab Essential (comparez les fonctionnalités de la version Elite) sous le vocable « Nik Collection », on pourrait effectivement se dire que toutes les nouveautés concernent la suite.

La compatibilité RAW m’avait fait sauter de mon fauteuil pour faire la mise à jour.

En comparaison de la version 2018, et en excluant PhotoLab, les seuls changements sont donc le support des écrans hautes définition et l’inclusion de 43 préréglages.

Et au niveau du prix ?

Re-mouais..

  • 79€ pour la mise à jour depuis la version 1 avec une remise à 60€ jusqu’au 30 juin
  • 149€ pour les nouveaux clients (69€ à l’achat en 2018) avec une remise à 100€ jusqu’au 30 juin (100€)

DXO, sur son site, explique que PhotoLab 2 Essential est gratuit avec la Nik Collection 2. C’est donc que la valeur ajoutée se trouve dans les plugins « historiques » de la suite.

Inclusion gratuite de PhotoLab 2 dans Nik Collection 2 (source DXO)
Inclusion gratuite de PhotoLab 2 dans Nik Collection 2 (source DXO)

Comment dire..

En quelque sorte, je dois payer plus pour la mise à jour à la version 2 que pour l’achat de la version 1 et si je n’étais pas déjà client, je devrais dépenser près de deux fois le tarif de la version 1.

En soi, les améliorations proposées pour les plugins « originaux » ne justifient pas de telles augmentations.

Par ailleurs, j’ai déjà Photolab en version Elite et je n’ai que faire de la version Essential, comme d’ailleurs n’en auront que faire tous ceux qui utilisent déjà un autre logiciel de développement même si Photolab est un excellent outil.

Malgré tout ça..

J’ai acheté compulsivement Nik Collection 2 avant tout pour la compatibilité RAW, mais vous savez maintenant ce que j’en pense !

Ma confiance dans la capacité de DxO à faire évoluer la suite est ébranlée mais certainement pas morte. J’espère vraiment que la prochaine édition verra de véritables évolutions dans les fonctionnalités et je suis tout de même content d’aider DxO financièrement à aller vers cet objectif.

Devez-vous considérer l’achat ou la mise à jour ?

La suite Nik Collection est un maître achat. Les plugins sont de très grande qualité et l’utilisation des U-Points rend les retouches partielles très faciles.

La suite, en soi, vaut certainement les 149€ demandés. Je rappelle que du temps de Nik Software, il fallait débourser pas loin de 500€ pour la suite complète.

Mais ce n’est pas moi qui ait fixé le prix de départ, en 2018, à 69€. Et par rapport à ce prix là, le nouveau prix de 149€ me semble excessif pour les nouveautés proposées. Il s’agit selon moi d’une mise à jour du type 1.1 plutôt qu’une version 2.

Si j’avais pris le temps de glaner les infos que je partage aujourd’hui avant l’achat, je ne l’aurai pas fait, ma version 1 fonctionnant parfaitement dans mon flux de travail.

J’ai le sentiment d’être un peu dur. C’est peut-être parce que je me sens un peu floué pour tout dire.

Vivement une vraie version 2 !

PS : Si vous installez la version « DXO » de la suite, elle écrase l’ancienne version gratuite par Google.. et il n’y a pas moyen de revenir en arrière sauf si vous avez sauvegardé les fichiers d’installation de l’époque.

Notez bien que cette version Google de la suite génère des erreurs et que DXO ne vous offre pas, et c’est bien normal, de support à moins que vous ne passiez sur la version officielle.

A vous !

Dites-moi en commentaire ce que vous pensez de cette version 2. Allez-vous l’acheter ou ferez-vous la mise à jour ? Y trouvez-vous des arguments valables pour franchir le pas ? Diriez-vous que je suis trop dur.. ou pas assez (mais s’il vous plait, pas de déversement de haine, hein) ?

32 réflexions sur “Nik Collection 2 – Edition 2019 – vaut-elle le coup ?”

  1. Bonjour,
    Je ne peux que partager la pertinence de ce commentaire et laisse légitime la question d’une mise à jour à un tarif aussi élevé.
    Si DXO développe une approche intelligente, différente mais complémentaire à celle des outils Adobe, la politique onéreuse de mise à jour gâche un peu le plaisir. Elles peuvent d’ailleurs être contre productive en limitant la compulsion naturelle à suivre ces mises à jour qui n’apportent pas toujours la réponse à un vrai besoin.
    Merci donc de votre commentaire

    Cordialement

    1. Eric Heymans

      Bonjour Oudot,
      La suite se satisfait d’elle-même si je puis dire et, en effet, elle n’a pas besoin de PhotoLab pour exister aux côtés de LR et PS.
      J’aurais préféré des évolutions de fonctionnalités dans une suite sans PhotoLab. DXO aurait dû peut-être attendre un peu plus longtemps et nous proposer de réelles évolutions.
      Belle journée,
      Eric

  2. Effectivement j’ai été tenté par l’offre…Mais en regardant de plus près je me suis rendu compte que même après téléchargement de la version d’essai les plug ins d’origine « Nick software’ seraient écrasés dans PS et LR.
    Cette méthode de DxO d’obliger l’achat ou de perdre la suite Nick est anormale!
    A côté de cela je suis satisfait de Photolab 2 (dont je n’utilise pas les points U) en complément de LR et de PS

    1. Eric Heymans

      Bonjour Jeanpi,
      En effet, les mises à jour DXO écrasent l’ancienne version gratuite par Google.
      Il faut bien l’avoir en tête au moment de l’essai.
      Belle journée,
      Eric

      1. J’ai téléchargé DxO Photolab 2 Elite pour essayer. Cette version contient aussi un bouton Nik Collection. Les plugins sont toujours accessibles depuis CS5, CNX-D et Affinity Photo.

      2. Eric Heymans

        Salut Thomas,
        Oui, comme la version Elite est une version Essential avec des groupes de réglages additionnels, il est tout à fait logique que ce bouton soit présent.
        Tous les outils capables de faire fonctionner des plugins prévus pour Photoshop sont, en principe, aussi aptes à ouvrir les plugin Nik Collection.
        Belle journée,
        Eric

      3. Salut Eric, j’avais le souci que la version d’essai de Photolab Elite allait écraser mes Nik Plugins quand j’avais lu ceci. Mais comme les plugins ne sont pas contenus dans Photolab Elite, mon ancienne Google Nik Collection est restée intacte.
        Bonne soirée
        Thomas

      4. Eric Heymans

        Guten Morgen Thomas,
        (Ich spreche sehr wenig Deutsch, aber es ist ziemlich nah an Flämisch, dass ich fließender spreche)

        En effet, la version ELITE de Photolab ne contient pas les plugins Nik Collection.
        Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter.
        Merci pour ton retour d’information.

        Schönen tag euch,
        eric

  3. Bonjour Eric
    J’ai « Toussé » en voyant le tarif demandé pour la mise à jour et je ne l’ai toujours pas faite ! Je ne sais pas si je le ferai avant le 30 , mais sûrement pas après
    Je me satisfais actuellement de la version 1 et, effectivement, remettre la main à la poche pour du 1.1 me contrarie au plus haut point.
    Bonne journée

    1. Eric Heymans

      Bonjour René,
      Vous avez toussé, et moi j’ai avalé avec un petit bruit de déglutition d’une pilule qui a un peu de mal à passer.
      Belle journée,
      Eric

  4. J’espère que le comportement de DxO ne sera pas honoré! Durant les dernières semaines, ils ont fait beaucoup de publicité pour la version 1 à un prix réduit, et ceci seulement pour directement lancer la version 2 qui coute plus que la version 1 même pour les clients existant.
    Malheureusement, la Collection (en version Google Nik) n’est toujours pas entièrement utilisable avec Affinity Photo qui fausse les couleurs surtout en Viveza 2.

    1. Eric Heymans

      Bonjour Thomas,
      Je ne savais pas que DXO avait fait une promo sur la version 1.
      Oui, de fait, si ce n’est pas LR ou PS.. ou Photolab maintenant, la compatibilité reste aléatoire.
      Ceci dit, il est toujours possible de créer un TIFF depuis n’importe quel outil et de l’ouvrir directement dans un des plugins de la suite en cliquant avec le bouton droit sur le fichier et en choisissant « ouvrir avec ».
      Mais dans ce cas, le flux de travail est.. perturbé.
      Belle journée,
      Eric

  5. Bonjour Eric
    Autant dire je suis surpris par votre article et c’est tout en votre honneur.
    Votre avis est impartial, j’apprécie sincèrement.
    Comme les autres commentateurs, j’ai été tenté mais je ne vais pas succomber..
    Pas de réel progrès et une politique d’enfermement qui me fait penser à un autre mastodonte de la photo.
    Belle journée à tous

    Fadi

    1. Eric Heymans

      Bonjour Fadi,
      J’aime surprendre..
      Non, plus sérieusement, j’aime dire ce que je pense.
      Je reste profondément attaché à la suite et je trouve qu’elle rend bien des services.
      Je suis en désaccord avec le mode de communication choisi et la politique tarifaire en regard des véritables mises à jour fonctionnelles.
      Oserais-je déjà dire « Vive la version 3 » ?
      Belle journée,
      Eric

  6. Alain DREGE

    Si pour avoir la nouvelle version d’un logiciel il faut débourser presque autant qu’un abonnement qui permet d’avoir les mises à jours gratuites je ne vois pas l’intérêt.
    J’utilise la version « Google » de Nick Collection qui ne m’a rien coûté et ça me va très bien. Silver Efex ou Color Efex propose suffisamment de préréglages que j’utilise personnellement comme des exemples que je modifie (ou imite) à ma façon directement sur le logiciel ou sur LR par exemple. Si on veut faire preuve de créativité et comprendre ce que qui se passe quand on « bouge des curseurs » il faut éviter le « pré-mâché »….alors à quoi bon multiplier les préréglages sauf si on souhaite se borner à cliquer « enregistrer sous » sur un traitement proposé. En visionnant une image on peut souvent déduire de quel préréglage elle est issue….c’est la standardisation!!!

    1. Eric Heymans

      Bonjour Alain,
      Moi non plus je ne vois l’intérêt immédiat des presets, sauf ceux que je créerais moi-même.
      Tout au plus, ils constituent une bonne base de travail mais certainement pas une finalité.
      Belle journée,
      Eric

    2. la nik collection marche effectivement toujours très bien, et son intérêt principal réside dans l’utilisation des U-point bien plus que dans les preset proposés

  7. Bonjour,
    J’avais acheté le Nik Collection il y a quelques années avant qu’elle ne devienne gratuite puis je l’ai repayé à DXO espérant qu’il la maintienne mais payer une troisième fois là c’est vraiment trop pour si peu d’évolution. Il ne faut pas trop prendre souvent les clients pour des pigeons…

    1. Eric Heymans

      Bonjour Bernard,
      Même séquence pour moi.
      Sauf que j’ai payé pour la version 2 aussi.
      Belle journée,
      Eric

  8. Bonjour, MERCI pour cet article. Je me sers de la Nik Collection tous les jours et je l’avais en effet payée assez cher avant Google. Je ne crache pas sur les presets car ce sont souvent de bonnes bases pour faire ses presets perso.
    J’ai fait la mise à jour vers la version Trial et effectivement, ça m’a bouffé tous mes presets, ce qui est cata pour moi qui me sers beaucoup de Analog et Silver. Ne sachant comment réinstaller mes presets à partir de mon clone, j’ai du réinstaller tout le disque ce qui prend juste 36 heures …. les instructions données pour sauvegarder et récupérer ses presets sont pour Windows et pour Mac tu peux te brosser. Le centre d’aide m’a finalement donné la solution pour faire la mise à jour sans bouffer mes presets sur Mac mais entretemps j’ai perdu la motivation de débourser les 99 balles pour pas grand chose. Est-ce que quelqu’un a déjà essayé la manip pour sauver ses presets du désastre ? Il faut savoir que la màj bouffe aussi les presets perso .

    1. Eric Heymans

      Bonjour Bucher,
      Je suis désolé d’apprendre vos mésaventures.
      Faire ses propres presets prend du temps et j’imagine qu’à la longue, vous deviez en avoir beaucoup.
      Pourriez-vous partager les astuces pour le Mac ? Cela aiderait peut-être d’autres personnes.
      Merci beaucoup.
      Belle journée,
      Eric

  9. Merci pour cet article très éclairant sur la politique actuelle de DxO.
    Personnellement j’utilise une vieille version gratuite de DxOptics 9.5 et la version gratuite de Nik du temps de Google. Je n’ai pas fait l’actualisation vers DxO Lab car malgré sa qualité et du fait que c’est un logiciel français je l’ai toujours trouvé trop cher alors maintenant n’en parlons pas. La version de Nik que je possède me satisfait entièrement malgré quelques petits défauts d’ergonomie mais une fois ceux-ci maitrisés c’est largement suffisant pour moi. J’oubliais j’utilise aussi Luminar 3 donc les pré-réglages de DxO ne me sont pas très utiles.

    1. Eric Heymans

      Bonjour gobois64,
      Vous êtes un bel exemple pour illustrer que lorsque quelque chose fonctionne, il n’est pas nécessaire (surtout si cela continue de convenir) de mettre tout à jour tout le temps. Perso, je prends toujours l’exemple de MS Word qui faisait déjà, il y a 20 ans, 100% de ce que 90% des gens font avec la dernière version.
      Bonne continuation et belle journée.
      Eric

  10. Bonjour Éric

    J’ai reçu un mail me proposant l’offre a 50 euros. Acceptable même si après avoir lu cette analyse je ne l’aurai propablement pas acheté. J’avais déjà esssayé une version démo de Dxo Photo Lab mais comme toutes ces applications qui se veulent concurrentes de Lr, quid de l’historique. C’est pourtant essentiel non de pouvoir revenir sur ces réglages pour adapter, améliorer, passer en N&B… ! Je ne comprends pas pourquoi beaucoup semblent ignorer cette fonction pour moi essentielle (et unique il me semble dans Lr).
    Votre avis la-dessus m’intéresse.
    Jean-Louis

    1. Eric Heymans

      Bonjour Jean-Louis,
      Vous aussi vous avez reçu cette promo. Tant mieux!
      Moi, je ne l’ai pas reçue.
      L’historique dont vous parlez est, en effet, un atout. Il est d’ailleurs aussi présent dans un outil comme OnOne Photo Raw, et probablement dans d’autres logiciels de développement.
      Pour créer un flux de travail non destructif, j’utilise Nik Collection comme SmartObject dans Photoshop.
      Belle journée,
      Eric

  11. J’avais remarqué les dérèglements que vous signalez et je suis bien aise que vous les mettiez en évidence. Merci donc pour votre article qui est complet et bien synthétique.
    En espérant que DXO vous lise et tienne compte de vos observations, confirmées par nos commentaires.

    1. Eric Heymans

      Bonjour Quilci,
      Moi aussi, j’espère que DXO prendra le taureau par les cornes et nous proposera, dans la prochaine édition, de nouvelles fonctionnalités.
      Je ne sais pas si ils liront cet article, mais ils avaient lu le précédent (j’ai reçu un email du directeur du marketing).

      Belle journée,
      Eric

  12. Christian L

    Bonsoir,
    J’ai changé de marque d’équipement photo (2 DSLR + 5 focales dont le 800mm) abandonnant CANON pour migrer vers les boîtiers mirrorless de FUJIFILM (X-H1 et X-T3) + 5 optiques FUJINON dont le dernier 200mm f/2.8 qui sont d’une qualité incroyable et abordables au niveau prix car non dépendants du marketing forcé mis en place par les Rouges et de Jaunes.
    Juste pour info mais d’importance : Avec CANON et mon Lr, j’utilisais Photo Lab V2 + la NIK Collection avec les MAJ. Avis aux amateurs de changement … Malheureusement, FUJIFILM n’est pas compatible avec DxO !! Vaut mieux le savoir avant car assez inattendu le jour de la découverte en pleine action.
    Pas grave, je m’en passe sans trop de problème.

    1. Eric Heymans

      Bonjour Christian,
      Que veux-tu exactement dire concernant l’incompatibilité de FUJIFILM et DXO ?
      Est-ce le fait que les .RAF (Raw Fuji) des appareils récents ne sont pas lisibles par PhotoLab ?
      PhotoLab lit sans soucis mes .RAF issus du X100 (oui, le premier.. qui date déjà).
      Merci pour ton retour.
      Belle journée,
      Eric

  13. Bonjour,
    J’ai les mêmes sensations que vous.
    J’aurais aimé faire des enregistrements en raw.
    Le prix n’est à la hauteur des modifications même avec une réduction sur la mise à jour. (Il y a moins d’un an que je dispose du logiciel.)
    Dans l’ensemble le logiciel de DXO photolab est facile d’utilisation.
    Ma référence étant Capture NX2, qui était un très bon logiciel.
    Bonne journée
    Elisabeth

    1. Eric Heymans

      Bonjour Liza,
      Ah oui.. Capture NX2.
      C’est à travers ce logiciel que j’avais découvert la technologie des U-Points.
      Il y a avait déjà moyen de se faire plaisir.
      Dommage que Nikon ait abandonné cette version, même si Capture NX-D est intéressant (et il contient aussi des U-Points).
      Belle journée,
      Eric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez Informé !

Faites comme + de 6.000 photographes passionnés qui reçoivent mes articles dans leur boite de messagerie.

Je ne partagerai jamais vos données avec des tiers et, moi aussi, je déteste le spam.