Visuel : Plage dynamique des capteurs

« Bouchée« , « Cramée » !  Des expressions que vous avez peut-être déjà entendues ou lues à propos de photos qui manquent de détails et qui paraissent brûlées.  Comment est-ce possible ?  L’explication en vidéo, agrémenté d’une fiche pratique si vous le souhaitez.

La plage dynamique des capteurs

… est la capacité d’un capteur à enregistrer des situations de lumière contrastée.

En photographie, les scènes très contrastées (entendez : dont la plage lumineuse est très étendue) sont difficiles à capter dans leur entièreté. Les raisons essentielles sont techniques puisque nos chers capteurs ont des limitations et n’atteignent pas encore, hélas, l’étendue de la plage dynamique de l’oeil humain.

Pour résumé le phénomène, je vous ai concocté une fiche pratique : « Plage dynamique des capteurs – Histogramme »  qui résume le contenu de la vidéo HD ci-dessus.
Les personnes inscrites à ma lettre d’information ont reçu cette fiche (pdf HD). Si vous souhaitez vous aussi la recevoir, inscrivez-vous maintenant !

Fiche : Plage dynamique des capteurs photo

Si vous voulez vous entraîner, essayez le simulateur de prise de vue ,  c’est assez fun… 🙂

Amusez-vous .. 🙂

Et vous ?

Avez-vous déjà rencontré ces difficultés dans des conditions lumineuses très contrastées ? Est-ce que la plage dynamique des capteurs est maintenant une notion plus claire ?
Laissez-moi votre avis ci-dessous .. 🙂

31 réflexions sur “Visuel : Plage dynamique des capteurs”

  1. Merci beaucoup pour toutes vos informations qui sont pour moi très clairs
    Je vous souhaite mes meilleurs pour cette nouvelle année.
    Amicalement
    Geneviève

  2. Merci Eric, Limpide comme d’habitude.

    Concernant le bracketing sur le capteur pro, je pense que la plage est de 18IL au lieu de 19IL.

    Toujours sur le brakecting, peut on couvrir les 24IL en 2 photos?
    (avec un capteur de 14IL, ca fonctionne sur le papier 🙂 )

    cdt

    Dozh

    1. Eric Heymans

      En effet Dozh, 18IL .. bien vu .. 🙂
      Pour ce qui est des 24 IL et 2 photos .. je ne pense pas. Les logiciels HDR fonctionnent avec des écarts de max 2 ILs .. mais je t’avoue n’avoir jamais essayé …
      Je pense que l’écart ne peut pas être trop grand afin que « tone mapping » (une fonction essentielle de ces logiciels) puisse fonctionner)
      Avec certains appareils, tu peux faire du bracketing sur 9 images avec 2 ILs d’écart.
      Donc, cela fait une plage de 8 IL. Additionnés aux 14IL de base .. on est à 22.

  3. Je me permets un précision, la plage dynamique dépend de la sensibilité utilisée.
    Elle est donné pour un ISO bas, peut être divisée par 2 si l’on utilise les ISO au max.

    1. Eric Heymans

      Si tu as une source à citer, n’hésites pas .. 🙂 .. car je ne vois pas du tout pourquoi les ISO influent sur la plage dynamique puisque les ISO représentent une capacité à amplifier un certain niveau de lumière reçue, et pas une capacité à .. capter de la lumière supplémentaire ..

      1. La plage dynamique dépend effectivement de la sensibilité. Côté source, il suffit de consulter les graphiques DXO caractérisant les capteurs des divers appareils. Plus on monte en ISO, plus la dynamique baisse.

        L’amplification du bruit et des basses lumières à sensibilité élevée entraîne la perte des hautes lumières qui, une fois amplifiées, dépassent la valeur maximale permise par le capteur. Si on perd des hautes lumières, en revanche, on ne gagne pas en basses lumières. La dynamique est donc plus faible.

      2. La montée en ISO provoque du bruit et le bruit limite la dynamique (et donc la capacité à corriger la photo) on perd +/- 1 Ev à chaque doublement d’ISO.. donc tapez du diaph plutôt que de monter en ISO pour taper dans la dynamique en lors de la postprod…

    1. Eric Heymans

      Avec le graphique, j’ai pigé .. 🙂
      La plage dynamique diminue avec la montée en ISO.
      Merci Dozh

      1. Merci à toi, ce genre de tuto me fait gagner un temps énorme.

        Je viens de regarder dans la doc de l’appareil sur le bracketing auto et je n’ai pas de possibilité de jouer avec les ISOs….. un rapport de cause à effet. En revanche si tu sais le pourquoi de cette perte, sans partir dans des trucs trop compliqués, je serai preneurs

        Ps: je viens de découvrir le bouton répondre, je te laisse le soin de faire le ménage…=> je suis dehors 😉

      2. Eric Heymans

        J’imagine que la perte est liée au fait que la montée en iso est une amplification du signal reçu par le capteur.
        La limitation est physique.
        Si tu regardes le graphique, tu verras que la diminution de la plage est quasiment de 1 IL par saut d’une valeur iso à l’autre.
        A chaque saut, le signal est amplifié par 2 … ce qui correspond à 1 IL.
        En plus, la diminution est, je pense, vers le haut. Les hautes lumières seront plus vite cramées avec la montée en iso .. 🙂

  4. « Avec certains appareils, tu peux faire du bracketing sur 9 images avec 2 ILs d’écart.
    Donc, cela fait une plage de 8 IL. Additionnés aux 14IL de base .. on est à 22. »

    J’aurais dit 16+14, si le pas est de 2 IL, mais j’ai tout capté quand même. 😉 Du coup L’intérêt du pas de 2 IL n’a plus de sens puisque que la limite humaine est 24……:(

    1. Eric Heymans

      Il faudrait que je me repose .. 🙂
      C’est effectivement 16 .. et pas 8 (pfff .. 🙂 .. 🙂

  5. Merci Éric, pour l’explication sur l’histogramme et le bracketing.Tes fiches sont très bien faites et surtout très utiles.

  6. J’ai beaucoup apprécié ce cours. J’ai mieux compris l’intérêt du bracketing.
    Merci.

  7. Bonjour

    Je viens de découvrir votre site par hasard et de suite je vous dis
    un très grand Merci pour votre fiche pratique
    Bonjour,
    Je suis président d’un petit club photo (moi même encore en apprentissage)
    Je voudrai, si vous le permettez utiliser vos fiches pour notre formation interne …mais le soucis c’est que dans nos locaux , nous n’avons pas l’accès à Internet…(et pas encore les moyens financier et actuellement ont commencé les travaux de pose de la fibre optique… je pense que les travaux réalisé nous prendrons une ligne début de l’été;
    je pense.; )
    En attendant; comment pourrais-je télécharger vos fiches pour les emmener sur un disque dur externe .?
    Merci pour une réponse et l’aide au développement de notre club photo
    Objectivement vôtre
    Claude

    1. Eric Heymans

      Bonjour,
      Pour recevoir les fiches, il suffit de vous inscrire à la lettre d’info et vous les recevrez sous format PDF dans les jours qui suivent (automatiquement).
      Simple, rapide … et efficace 🙂
      Belle journée
      Eric

      1. Merci pour votre réponse rapide si j’ai bien sur mon PC votre fiche et la vidéo , je voudrai savoir par quel moyen je puis la télécharger sur un disque dur externe pour visionner la vidéo au club photo ( sans connexion internet..)..Pardonnez moi ma faible connaissance en informatique (et celle de la photo également ) mais je suis certain qu’aves vos vidéo l’ensemble des membres vont rapidement progresser en photo
        Très bonne journée
        Claude

      2. Eric Heymans

        Les vidéos sont sur YouTube. Je ne pense pas qu’il soit possible de les télécharger à partir de YouTube directement.
        Si vous tapez  » télécharger des vidéos de youtube » dans google, vous verrez apparaître une liste de programmes qui vous aident dans cette tâche.
        Faite cependant attention car les utilitaires gratuits cachent souvent de (mauvaises) surprises.
        Je n’ai plus les videos originales suite à un crash disque !

      3. contre les pertes de fichiers suite à des pannes matérielles sous linux y a un outil performant qui permet d’enregistrer en double un fichier.

        en fait on peut lancer toute commande sur tout evenement disque… lecture d’un fichier, ecriture, modification du fichier. On peut alors lancer toutes commandes

        donc lorsque on enregistre ou copie un fichier dans un dossier incrontab lit sa configuration et on peut dire

        sur ecriture dans le dossier photos/ copier le fichier dans /media/backups/photos/dateheure-fichier.jpg.

        et c’est fait automatiquement sans aucune intervention autre que vérifier que le disque externe soit mis en place.

        c’est tres pratique comme premiere sécurité anti ras le bol de faire des sauvegardes toutes les heures.

        y a deux outils qui permettent cela..

        le premier = incrontab, qui surveille un dossier mais est simple à configurer.. enfin c’est pas si evident

        le second c’est watch et alors là on peut faire vraiment du puissant…

        exemple de possibilité de watch

        si je lis un fichier .nef par gimp et que ce fichier genere un .tif ou un .jpg alors sauver les deux fichiers .nef et .tif sur disque externe.

        incrontab ne permet pas de faire cela ni de lancer une commande si enregistrement dans un sous dossier de /photos/ faut tout rentrer à la main dans le fichier des commandes.

        mais lorsque c’est au point ces outils sont vraiment supers.

  8. Je mets en commentaire normal du fait d’un bug dans le site qui fait que les colonnes de réponses deviennent trop etroites.

    contre les pertes de fichiers suite à des pannes matérielles sous linux y a un outil performant qui permet d’enregistrer en double un fichier.

    en fait on peut lancer toute commande sur tout evenement disque… lecture d’un fichier, ecriture, modification du fichier. On peut alors lancer toutes commandes

    donc lorsque on enregistre ou copie un fichier dans un dossier incrontab lit sa configuration et on peut dire

    sur ecriture dans le dossier photos/ copier le fichier dans /media/backups/photos/dateheure-fichier.jpg.

    et c’est fait automatiquement sans aucune intervention autre que vérifier que le disque externe soit mis en place.

    c’est tres pratique comme premiere sécurité anti ras le bol de faire des sauvegardes toutes les heures.

    y a deux outils qui permettent cela..

    le premier = incrontab, qui surveille un dossier mais est simple à configurer.. enfin c’est pas si evident

    le second c’est watch et alors là on peut faire vraiment du puissant…

    exemple de possibilité de watch

    si je lis un fichier .nef par gimp et que ce fichier genere un .tif ou un .jpg alors sauver les deux fichiers .nef et .tif sur disque externe.

    incrontab ne permet pas de faire cela ni de lancer une commande si enregistrement dans un sous dossier de /photos/ faut tout rentrer à la main dans le fichier des commandes.

    mais lorsque c’est au point ces outils sont vraiment supers.

    1. Eric Heymans

      Merci pour ces conseils exhaustifs !
      Je ne manquerai pas de les utiliser.
      Belle journée,
      Eric

  9. Ping : Dynamic Range vs HDR | Philippe's Photoblog

      1. Eric Heymans

        En effet…
        Au plus on souhaite de fonctionnalités, au plus il faut l’ouvrir… et puiser au fond.

  10. enfin une explication sur la dynamique des capteurs qui me satisfait , qui m’ouvre au bracketing et me permet de faire mes réglages en sachant le pourquoi et le comment!!

    1. Eric Heymans

      Aaaahhh.. Je suis content quand j’ai un lecteur satisfait 🙂
      Merci pour ce retour.
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez Informé !

Faites comme + de 6.000 photographes passionnés qui reçoivent mes articles dans leur boite de messagerie.

Je ne partagerai jamais vos données avec des tiers et, moi aussi, je déteste le spam.