Faut-il jeter Nik Collection aux orties ?

La suite Nik Collection de Google vaut-elle la peine que vous vous y attardiez? Et plus spécifiquement, avez-vous un intérêt quelconque à encore l’utiliser? En un mot comme en cent : OUI ! Et certainement depuis le rachat de Nik collection par DXO.

Le 24 mars 2016, Google annonçait la mise à disposition gratuite de la suite Nik Collection (anciennement Nik Software). Depuis lors, la suite était disponible au téléchargement et n’évoluait plus.

Mise à jour 6 juin 2018 : DxO sort enfin la suite officiellement !
Mise à jour 6 juin 2019 : DxO sort la version 2 et les changements sont très réduits

Si vous n’avez jamais entendu parler de Nik Collection, il s’agit d’une suite logicielle composée de sept outils distincts qui ont chacun une utilité précise dans le flux de développement de photos numériques :

  • Dfine pour gérer et corriger le bruit numérique
  • Viveza pour gérer et corriger la lumière
  • HDR Efex Pro pour créer des images à haute dynamique à partir de plusieurs expositions
  • Silver Efex Pro pour créer des images de qualité en Noir et Blanc
  • Color Efex Pro qui propose une série de filtres pour corriger les couleurs et pour créer des effets créatifs
  • Sharpener Pro qui s’occupe d’optimiser la netteté des images en fonction du support final (écran ou papier)
  • Analog Efex Pro qui simule de vieux appareils photos et propose une série d’effets créatifs

Ces sept outils fonctionnent en plugin dans Adobe Lightroom Classic ou Adobe Photoshop Element et Photoshop CC et bien que la mise à jour des outils Nik Collection est interrompue depuis belle lurette (màj : avant le rachat par DXO), ils fonctionnent toujours dans mes dernières versions de ces deux produits d’Adobe (j’ai la licence perpétuelle offerte par l’abonnement).

Ils fonctionnent aussi sans l’aide d’un hôte mais sont alors incapable de lire des fichiers RAW, mais bien les fichiers Jpeg ou Tiff.

Nik Collection - Nik Software - Silver Efex Pro
Nik Collection Silver Efex Pro (Noir et Blanc) et DFine (Gestion du bruit numérique)

Avant d’être rachetée par Google, Nik Software vendait le seul Silver Efex Pro pour environ 200 € tandis que la suite complète tournait autour des 500 €.

J’ai payé ces sommes à l’époque car cette suite offrait une réelle valeur ajoutée par rapport aux outils de développement déjà présents sur le marché.

D’après moi, elle offre toujours une réelle valeur ajoutée (màj : et ma version DXO encore plus) et ce n’est pas pour bientôt que cela va changer.

L’immense avantage de cette suite réside dans l’utilisation d’une technologie dénommée U-Points (Points de Contrôle) qui permet une sélection intelligente et précise de certaines régions de la photo que vous souhaitez développer.

Nik Collection - Nik Software - Color Efex Pro
Color Efex Pro

Si vous souhaitez comprendre à quoi servent ces U-Points dont je parle, visionnez la video ci-dessous, spécialement faite pour l’occasion :

.. ou allez visionner la video de cet article qui explique les choses plus en détails ou cet autre axée sur Color Efex Pro.

Alors, à jeter ou pas, Nik Collection ?

Je dis non, et pour plusieurs raisons !

Premièrement, la suite Nik Collection fonctionne très bien et s’intègre encore parfaitement avec et dans Lightroom Classic et presque parfaitement dans Photoshop (màj : le bug de l’utilisation de la brosse dans Photoshop est réglé avec la version de DXO).

La procédure d’installation se déroule sans anicroche et les différents outils sont accessibles depuis les hôtes.

Par ailleurs, dans Lightroom, le retour de l’image produite depuis Nik Collection se déroule très bien et la photo développée se retrouve bel et bien dans le catalogue.

Nik Collection - HDR Efex Pro
HDR Efex Pro

Pour tout dire, je ne sais évidemment pas combien de temps cela va durer et j’imagine facilement que le jour ou Adobe décidera de faire une refonte profonde de ses logiciels phares, il est tout à fait possible que la suite Nik Collection ne soit plus utilisable en tant que plugin (màj juin 2018 : sauf si vous achetez la suite chez DxO).

Cependant, il est sera toujours possible de l’utiliser en version « solitaire » avec quelques adaptations du flux de travail puisque, je le disais plus haut, les outils Nik Collection ne sont pas capables de lire les RAW sans l’aide d’un hôte.

Mais, je le répète, ils sont capables de lire les fichiers TIFF ou JPEG.

Ces deux standards de fichier ne sont pas près de changer et, de mon côté, je suis tout à fait prêt à faire quelques sacrifices quant à mon flux de travail pour garder disponibles certaines fonctionnalités uniques de la suite Nik Collection si d’aventure Adobe menait à bien cette fameuse refonte.

Astuce : Pour ouvrir une image dans les versions « solitaires » de la suite, il faut cliquer avec le bouton droit de la souris et choisir « ouvrir avec… » dans le menu qui apparait puisqu’il n’y a pas de menu d’ouverture de fichiers dans les outils eux-mêmes. Mais faites attention car le fichier créé viendra écraser le fichier original. Si vous souhaitez conserver la version originale, il faudra la dupliquer avant de la traiter.

Nik Collection - Analog Efex Pro
Analog Efex Pro

Deuxièmement, et je viens d’en parler, cette suite offre un outil unique sous la forme des U-Points qui permet des sélections rapides et efficaces sans détourage ou sans utiliser de masque ou encore d’outils gradués.

Le gain de temps, la facilité de mise en place des points de contrôle et la possibilité de faire des réglages par point placé dans l’image me paraissent largement compenser une éventuelle incompatibilité future et le fait de devoir sortir de Lightroom Classic ou Photoshop pour traiter l’image.

Nik Colelction - Color Efex Pro
Color Efex Pro

Troisièmement, je n’ai pas encore trouvé à ce jour une autre suite logicielle qui offre le même rapport qualité (élevée) / prix (bas).

J’ai acheté et installé la suite de plugins Topaz et les filmpacks DXO et honnêtement il n’y a rien que Nik Collection ne puisse faire (sauf pour ces filtres créatifs complètement délirants de la suite Topaz comme Glow ou Impression).

Je me suis aussi dernièrement fendu (novembre 2017) de la mise à jour de DXO Photolab qui intègre des U-Points en version « light ».

Allez vers cette video qui compare l’utilisation des U-Points dans DXO Photolab et dans Nik Collection.

Topaz Impression
Topaz Impression et Photoshop : Un mélange de photo et de dessin créé à partir de la photo

Conclusion

Longue vie à Nik Collection / Nik Software ! C’est tout.

J’ai téléchargé les versions Mac et Windows, juste au cas ou nos amis de Google se décideraient à tout supprimer.
J’attends aussi avec impatience de voir ce que DXO va nous pondre courant 2018.

(Màj juin 2018 : C’est fait. Lire ce que je pense de la nouvelle mouture)

Et Vous ?

Pensez-vous continuer à utiliser Nik Collection par Google? Connaissiez-vous cette suite et êtes-vous prêt(e) à l’utiliser ?

A bientôt,
Eric

Si cet article vous a aidé, peut-être aidera-t-il d’autres personnes ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

88 réflexions sur “Faut-il jeter Nik Collection aux orties ?”

  1. Merci pour tes commentaires.
    J’utilise Nik collection mais encore en mode découverte et particulièrement pour le n&b où je trouve beaucoup de satisfaction.
    Merci d’avance pour tes prochains thèmes.
    Alain

    1. Eric Heymans

      Bonjour Alain,
      J’imagine que tu parles de Silver Efex Pro (pour le N&B).
      Je te souhaite de belles découvertes avec les autres produits de la suite.
      Belle journée,
      Eric

  2. Tramaille Arnold

    j’ai decouvert Nick collection quand Nikon a sorti le U Point de Capture NX2.J’ai téléchargé Nick collection sur Mac sans problème et j’utilise tout ça en direct a coté de Lightroom et des logiciels Nikon. Les U point c’est vraiment exceptionnel.

    1. Eric Heymans

      Bonjour Arnold,
      Merci pour ce retour.
      Je suis bien d’accord : les U-Points, c’est exceptionnel !
      Nikon avait, pour Capture NX2, contracté une licence d’utilisation auprès de Nik Software. C’est en suivant le même chemin que je les ai découverts.
      Belle journée,
      Eric

  3. Andrea Van de Gucht

    Eén foutje vastgesteld na de laatste update van Photoshop (versie 2017 .0.1.): De « Brush » werk niet goed meer. Maar heb dit opgelost door een masker toe te voegen in Photoshop. Verder nog altijd heel tevreden!
    Bedankt voor de tip om, indien nodig, Nic te openen via « Openen met… »

    Groetjes,
    Andrea

    1. Eric Heymans

      Hello Andrea,
      Bedankt voor je aantwoord.
      Ik gebruik de « brush » niet dus ik wist niet dat het niet meer werkt.
      Fijn dag!
      Eric

  4. Gérard H. Perraud

    Bonjour,
    Je l’utilise modérément sur Photoshop et Lightroom. Mais je ne suis pas convaincu par tous les outils. J’ai un faible toutefois pour Silver pro.
    Par ailleurs, j’ai toujours l’excellent Snapseed sur iPad et je regrette la version pour PC/Mac. Savez vous qq chose à ce sujet ? Il y a des mises a jours régulières pour tablettes, pourquoi pas une version ordi ?
    Cordiales salutations

    1. Eric Heymans

      Bonjour Gérard,
      Je comprends votre faible pour Silver Efex Pro. Avec Color Efex Pro et Dfine, c’est mon préféré !
      Snapseed est la raison majeure du rachat de Nik Software par Google. Google voulait une application mobile qui puisse concurrencer des outils comme Hipsamatic ou les outils intégrés aux messageries instantanées.
      De mémoire, Snapseed n’a jamais été disponible pour PC ou Mac et a toujours été un outil de développement sur mobile ou tablette.
      Belle journée,
      Eric

    1. Eric Heymans

      Merci de ton retour, Marc.
      Belle journée canadienne!
      Eric

  5. Merci Eric pour cet article. Bien que sous Linux, j’ai découvert la Nik Collection il y a peu de temps au travers du module Silver Effex Pro (sous W10 sur mon PC mobile en dual boot). Je dois dire que j’ai été assez « bleuffé »! du coup je n’utilise plus que ce module pour convertir les TIFF 16 bits en N&B.
    A l’heure actuelle je n’ai pas encore testé les autres modules, mais ça va venir prochainement.
    Tout comme toi j’ai sauvegardé les modules au cas ou…
    😉

  6. Dominique Chaudron

    Bonjour Eric,

    J’ai téléchargé la Nick Collection en 2014 (149 dollars pour toute la série) et je l’emploie très régulièrement surtout Silver efex pro, Color Efex pro et HDR efex pro que je trouve vraiment génial car je fais beaucoup de photos d’intérieurs et cela me permet d’avoir intérieur et extérieur bien exposés.
    J’espère qu’ils continueront longtemps en temps que Plugins de Ligthroom car c’est bien pratique.
    Par contre j’utilise peu les U points. J’ai vu tous les tutos que tu as fait à ce sujet mais je n’arrrive pas à les utiliser correctement et ne suis jamais satisfaite du résultat.
    Bonne journée et merci pour tes articles toujours intéressants.

  7. J’utilse Nik collection, très souvent et je l’adore.
    Longue vie à ce superbe outil et gratuit en plus!!!!

    1. Eric Heymans

      Bonjour Fluckigier,
      Je suis content de voir que d’autres aiment aussi Nik Collection.
      Belle journée,
      Eric

  8. Bonjour Eric, et merci de m’avoir permis de découvrir cette suite merveilleuse, en particulier Silver efex pro qui m’a réconcilié définitivement avec le n&b.
    Une question à propos de Hdr efex pro.
    Depuis que j’ai un iMac 4k, je n’arrive plus à enregistrer les traitements avec hdr efex pro à partir d’Aperture que j’utilise toujours. Ce problème vient-il d’une incompatibilité avec Aperture?
    Merci de ta réponse.
    Cordialement Dominique.

    1. Eric Heymans

      Bonjour Dominique,
      Avec plaisir !
      Concernant le problème :
      Je ne crois pas que le fait d’utiliser un iMac 4k change quelque chose. C’est Mac OS qui gère les applications, quelle que soit la définition de l’écran.
      Il est en effet possible que cela vienne d’Aperture qui, d’après mes souvenirs, n’est plus mis à jour depuis plus longtemps que la suite Nik Collection.
      J’utilisais aussi Aperture mais je suis passé à Lightroom (avec un pincement au coeur) depuis près de deux ans.
      Je n’ai pas donc eu la possibilité d’expérimenter l’évolution des problèmes.
      Belle journée,
      Eric

  9. Alain DREGE

    Merci Eric pour ce rappel salutaire, en espérant que ceux qui ne connaissent pas cette suite la téléchargeront pour en découvrir tous les bienfaits. Personnellement j’utilise surtout Silver Efex et Color Efex.
    Un des avantages de Silver Efex est de permettre de « s’entraîner » à traiter une image en N&B, par exemple dans Lightroom, en tentant de reproduire soi même les différents pré-réglages du logiciel…..c’est très formateur car cela permet de mieux comprendre ce qu’est le passage au N&B tant du point de vue des tonalités que des nuances de gris.

    Belle journée

    1. Eric Heymans

      Bonjour Alain,
      Pas idiot votre idée de s’en servir comme base de test.
      Il est vrai que les résultats sont obtenus rapidement.
      Belle journée,
      Eric

  10. Pour moi Silver efex pro est un outil indispensable et la fonction u points vraiment géniale. Je continue à l’utiliser bien sûr.
    Par contre je galère avec mes fichiers NRAW que je n’arrive pas à traiter avec Light R
    ni à convertir, Avec quel logiciel peut-on faire ça ?
    Merci A+

    1. Eric Heymans

      Bonjour Barc,
      Je ne suis pas certain de comprendre la question par rapport à « NRAW » !
      J’imagine que vous parlez de fichiers RAW issus de votre appareil photo.
      Si vous pouviez préciser de quel appareil il s’agit et de quelle version de LR vous disposez, je pourrais mieux vous répondre.
      Belle journée,
      Eric

  11. Je l’utilise toujours, surtout Silver Efex. J’ai découvert la suite lors de l’installation de Color Efex 3 pour Capture NX2 à l’époque. Je continue à rèver d’un Capture NX3, aussi fidèle aux couleurs Nikon, aussi performant avec les U-points, et qui intègre l’entière collection Nik de la même façon comme Color Efex3 en CNX2. Pour mes milliers d’images NEF des boîtiers D80, D90 et D700, j’utilise toujours CNX2 parce que Lightroom n’est à mon goût pas suffisamment fidèle aux couleurs. Quand j’ouvre une image NEF déjà traitée en CNX2, je vois sur le coup la gamme de modifications faites, et j’en tire une recette pour d’autres images. Le mode de stockage des modifications en CNX2 m’a toujours semblé plus logique (avec moins de risques) que celui de LR. Récemment, j’ai radié par mégarde les donnes intermédiaires de LR5 d’environs 300 images d’un voyage à Paris et d’autres « shootings. » Avec CNX2, où les modifications sont intégrées dans ses NEF, ceci ne peut guère arriver.

    1. Eric Heymans

      Bonjour Thomas,
      Comme je vous comprends.
      C’est au travers de CNX2 que j’ai découvert les U-Points et que j’ai pu remonter « à la source ».
      CNX2 permet d’enregistrer les modifications dans les NEF parce que c’est un logiciel propriétaire Nikon.
      Forcément, ils savent lire et écrire dans leur propre système RAW.
      LR est un système plus universel qui ne lit les RAW que partiellement, sauf lorsqu’ils s’agit de fichiers DNG (qui est un format ouvert).
      Mais même avec les DNG, LR n’écrit pas dans les RAW et stocke l’info dans les « catalogues ».
      Ils ont du trouver un système qui fonctionne avec tous les fichiers.
      Les U-Points sont une technologie dont la propriété intellectuelle appartient maintenant à Google.
      C’est d’ailleurs la raison majeure qui explique que la licence accordée à Nikon s’est arrêtée avec CNX2.
      Capture NX-D, la version suivante, fonctionne comme LR avec un enregistrement de modifications dans un fichier annexe.
      Belle journée,
      Eric

  12. Utilisateur assidu depuis plusieurs années. J’espère que Google la fera (re)vivre ou qu’Adobe intégrera les u-Points et les différents modules dans ses outils LR/PS. On peut rêver ;-(
    J’ai suivi ton conseil et j’ai sauvegardé l’installateur …

    1. Eric Heymans

      Bonjour Philippe,
      Je doute que Google fasse revivre quoique ce soit qu’il abandonne.
      Ils ont acheté Nik Software pour Snapseed et c’est tout (malheureusement).
      Mais comme tu dos : on peut se prendre à rêver.
      Belle journée,
      Eric

  13. Hanssens Marie-Paule

    photographe vraiment amateur (surtout par manque de temps) je ne connaissais pas du tout la Nik collection. Je travaille surtout avec lightroom. Je viens de le télécharger et la simplicité de ce programme me plait très fort. Ai hâte de l’essayer à fond. Merci pour vos conseils toujours judicieux!!!!

    1. Eric Heymans

      Bonjour Marie-Paule,
      Je vous souhaite beaucoup de plaisir à découvrir la suite.
      Au plaisir,
      Eric

  14. J’ai découvert cette NICK COLLECTION il y a 5 jours suite à un article sur le Net …Je l’ai téléchargée et effectivement c’est « impressionnant » Ton article m’apporte encore plus de renseignements à son sujet et je t’en remercie. Le seul ennui je ne sais pas comment faire pour la placer en plug-in dans photoshop éléments 14.

    1. Normalement elle s’intègre automatiquement. Tu devrais voir une fenêtre flottante dans Photoshop et dans les menus de Lightroom !

    2. Eric Heymans

      Bonjour ChevalDomi,
      La suite ne fonctionne en mode « plugin » que jusqu’à la version 13 de PS éléments.
      Elle ne fonctionne pas avec PS éléments 14.
      En fait, il se pourrait qu’elle fonctionne mais il faudrait peut-être dire à PSE 14 où se trouvent les fichiers.
      C’est le problème quand il n’y a plus de mise à jour…
      Belle journée,
      Eric

  15. Jean-Claude

    J’ai longtemps cru que j’étais encore seul à utiliser cette collection. Plus personne n’en parlait. Lorsque j’ai lu ton article, j’ai lu le fond de ma pensée. Et tout est vrai, tout est dit…
    A l’époque, il y avait des web démos qui captaient beaucoup de personnes. Le produit étai payant et ça marchait à fond !
    Je n’ai toujours pas compris pourquoi Google l’avait acheté.. pour le mettre gratuit !
    Il y a une utilisation « grand public » mais les outils sont très puissants et offrent beaucoup de créativités avec des rendus extraordinaires. Le module comme Silver Efex fait toujours référence pour le noir et blanc.
    Je dis non, il ne faut pas virer Nik !
    « Mobilisons nous pour le faire perdurer ! « 

    1. Eric Heymans

      Bonjour Jean-Claude,
      Google a acheté Nik Software uniquement pour le module Snapseed.
      Mais dans le fond, je trouve cela très triste pour ces gens qui, à l’époque, semblaient vraiment vouloir se distinguer avec des produits de qualité.
      Et tu as raison, la dynamique était forte et les utilisateurs nombreux.
      Vive Nik Collection
      Belle journée,
      Eric

  16. Jean Le Tallec

    Une suite que j’utilise quasi systématiquement pour Les N&B ( Silver efex pro ) et pour la précision des corrections avec les U-points.
    il m’arrive aussi d’utiliser les autres programmes tout aussi intéressant.
    Et c’est toujours avec plaisir et intérêt que je lis tes messages…
    Merci !

    1. Eric Heymans

      Avec plaisir, Jean !
      Je suis ravi que la suite t’apporte du plaisir… et des outils.
      Belle journée,
      Eric

  17. Bonjour Eric,

    Merci Eric pour ces tutos forts intéressants qui m’ont permis de découvrir les contre-points que je ne connaissais pas. En effet, j’utilisais occasionnellement Silver Efex Pro sans ces contre-points en me contentant souvent d’apporter peu de modifications par rapport à la proposition de base choisie. Du coup, tes conseils vont me donner des ailes !
    J’avais acheté cette collection peu avant qu’elle devienne gratuite et Google a été super correct en me remboursant lorsqu’elle est devenue gratuite. Merci Google et longue vie à la Nik Collection.

    1. Eric Heymans

      Bonjour Henri,
      Les contre points sont d’une efficacité redoutable, faciles à mettre en place, et protègent vraiment bien les zones que l’on ne souhaite pas toucher.
      Un must !
      Je pense me souvenir que Google est retourné au moins 6 mois en arrière.
      J’aurais préféré que la suite demeure payante… et évolue.
      Belle journée,
      Eric

  18. Bonjour, j’ai commencé le test et je pense que je vais approfondir ma découverte. merci pour l’article qui rassure.

    1. Eric Heymans

      Bonjour Kokou,
      Je vous souhaite une belle découverte.
      Belle journée,
      Eric

  19. Jean-Christophe

    Bonjour.

    Merci pour votre message au sujet de Nik Collection, mais je ne trouve pas le téléchargement.

    Merci de me tenir au courant.

    Cordialement.

    1. Eric Heymans

      Bonjour Jean-Christophe,
      Je vois que Thomas m’a précédé.
      Belle journée,
      Eric

  20. Bonjour,
    Je suis entièrement d’accord avec toi sur les U-Points, cette méthode de travail est juste géniale.
    J’utilise Nik dans mon flux via photoshop depuis plusieurs années et je dois dire que ce produit est devenu ou fil du temps incontournable . Je ne pourrais plus me passer de Viveza, Silver Efex, Color Efex ou encore Dfine. C’est simple, rapide et hyper efficace.
    Pourquoi Google a t’il acheté ce produit pour ensuite le laisser tomber ?
    Mystère… en tout cas j’espère qu’il sera encore compatible longtemps, très longtemps !

    1. Eric Heymans

      Bonjour Coulphil,
      Snapseed !
      C’est la seule et unique raison.
      Il fallait que google possède absolument un outil sur mobile.
      Tout le reste n’a que peu d’importance pour eux.
      Belle journée,
      Longue vie à Nik Collection,
      Eric

  21. TRAMAILLE Arnold

    Bonjour
    Dans une de vos commentaires vous parler de CaptureNX-D de Nikon qui ,après l’affaire de Nick software, a remplacé chez Nikon CNX2.J’ai donc muté mes façons de faire sur CNX-D.
    J’avoue que j’ai un peu de mal avec CNX-D a cause du recours au fichiers »side car » dés qu’une correction est apportée a un cliché.Cette façon n’est pas tres simple,en effet le fichier « side car » contient toutes les infos des modifs realisées sur vos photos il est associé au dossier ou vous avez fait la 1er retouche du 1er cliché et il stocke toutes les infos des clichés retouchés dans ce meme dossier de votre arborescence de classement des photos ?
    Ceci n’est pas tres transparent,en effet par exemple, si vous voulez transporter des clichés retouchés ailleurs dans d’autres dossiers pour des raisons de classement ,vous ne pouvez pas transférer le cliché avec ses modifications,il faut passer les clichés en conversion jpeg ou tiff…et la vous pouvez mettre le cliché converti ou vous voulez dans votre arborescence de classement.
    Il y a aussi d’autres contraintes qui complique les manipulations et au bout tout ça rend un peu difficile toute la gestion du flux de travail.
    Mais peut etre que je n’ai pas tout compris sur NX-D?
    Avez vous pratiqué avec cet outil? qu’en pensez vous?
    Salutations

    1. Pour une conversion de base des images NEF, CNX-D peut servir quand il est important de maintenir les couleurs Nikon. Pour le reste est surtout pour profiter des U-points, on peut passer à la Nik Collection (Viveza …). Mais on travaille sur des TIFFs qui ne garde pas l’historique du traitement. C’est pourquoi je souhaitrai que Google donne une libre licence aux enthusiastes pour développer un CNX3 qui intègre l’entière suite Nik comme ceci avait été le cas de CNX2 et Nik Color Efex 3. Un bon exemple d’une libre licence est Lightzone, un logiciel performant, mais, à mon avis, pas très facile à s’habituer. Avec ViewNX-i et CNX-D, Nikon n’offre que du « bricolage. »

    2. Eric Heymans

      Bonjour Arnold,
      Lors de la sortie de Capture NX-D, j’ai l’ai utilisé quelques jours et je l’ai immédiatement remisé au placard.
      Cela veux probablement tout dire !
      Belle journée,
      Eric

  22. Totalement d’accord avec toi Éric : la Nik Collection est une pépite dont il serait dommage de se priver !
    Beaucoup des outils mis à notre disposition peuvent être utilisés de façon très basique sans se prendre la tête. Mais si on prend la peine d’apprendre à s’en servir, ces plug-ins se révèlent extrêmement puissants et sophistiqués. Bien que leur développement soit figé depuis plusieurs années, beaucoup d’entre eux ont encore une belle longueur d’avance sur la concurrence.
    Avant que Google ne joue au Monopoly, Nik alimentait une base de connaissance et organisait des webinars pour nous permettre d’exploiter toutes les possibilités de leurs produits. Ce temps est aujourd’hui révolu, mais d’autres ont repris le flambeau. Tout au moins si on maitrise correctement l’Anglais.
    Pour Silver Efex par exemple, la meilleure formation que j’ai trouvée est celle de Jason Odell : http://www.luminescentphoto.com/blog/eshop/nik-collection/sep2-guide/
    Ça coûte 20 USD mais on en a vraiment pour son argent 😉
    Autre plug’in magique de la Nik Collection, Sharpener Pro 3 que j’utilise systématiquement pour tous mes traitements. Sa maitrise réclame quelques efforts mais le jeu en vaut la chandelle. Pour apprendre à bien s’en servir, le tutoriel vidéo de Dan Hugues est très complet : https://www.youtube.com/watch?v=GE_JeP06IG4

    1. Eric Heymans

      Bonjour Le Motographe (ou Hervé),
      Je ne peux qu’acquiescer.
      Je suis content de voir que je ne suis pas le seul à trouver que Sharpener Pro est plus qu’intéressant.
      Belle journée,
      Eric

  23. Bonjour Éric
    J’ai téléchargé la suite Nik software, et je découvre, malheureusement impossible d’utiliser DFine
    iMac (os (à jour) et telechargé 2 fois
    …..pas mieux
    Si tu as un « chemin  » pour refaire une tentative ????
    Merci pour tout ce que tu fais
    Bon 1er mai

    1. Eric Heymans

      Bonjour René,
      Dfine est sensé s’installer comme plugin dans Lightroom ou Photoshop.
      Pour lancer directement Dfine depuis Mac OS, il faut cliquer avec le bouton droit de la souris sur l’image à ouvrir (un JPEG ou TIFF) et choisir « ouvrir avec ». Tous les logiciels capables d’ouvrir une image s’affichent dans une liste. Dfine doit en faire partie.
      Si le fichier est un Raw, il faut passer par LR ou PS.
      En espérant que cela finisse par fonctionner…
      Belle journée,
      Eric

  24. Bonjour Eric,
    Je poursuis avec plaisir ma découverte des modules qui composent la Nik Collection. Comme je l’ai dis dans mon premier commentaire, je travaille essentiellement sous Linux, et donc pas avec Photoshop ni avec Lightroom. Du coup j’utilise les modules dans leur forme autonome sous Windows 10 et je me pose une question d’ordre générale.
    Avec quel genre de type de fichiers doit-on travailler ? J’arrive à charger des raw dans Presharpener par exemple, mais pas à les sauvegarder, mais j’ai aussi la possibilité de générer (avec Darktable) des fichiers TIFF en 8, 16 ou 32 bits-flottants, ou des jpg en 8 bits.
    Ton avis de spécialiste m’intéresse sur ce point par rapport aux autres modules de la Nik Collection..
    Je te remercie par avance de tes conseils et aussi pour ce partage d’expérience et de connaissances au travers de tes vidéos.

    1. Eric Heymans

      Bonjour Philippe,
      Il faut partir d’un TIFF 8 ou 16 bits ou d’un JPEG.
      Je recommande évidemment les TIFF.
      Les logiciels de la suite ne lisent pas les RAW.
      Belle jpurnée,
      Eric

    2. Merci Éric pour vos conseils, une autre question, y a-t-il un ordre à privilégier pour utiliser les différents modules de la N.C. ? ( un genre de workflow) merci encore. Philippe

    3. Eric Heymans

      Bonjour Philippe,
      Oui, en effet !
      1. Define
      2. Viveza
      3. Siver Efex Pro – Color Efex Pro ou HDR Efex Pro
      4. Sharepener Pro
      On commence par gérer le bruit numérique. Ensuite, on travaille la lumière, la balance des blancs et le contraste en général.
      Après, on développe vraiment. Je place SEP, CEP et HDRFP sur le même plan puisque ils travaillent tous les trois au même niveau.
      Enfin, on passe par Sharpener Pro pour la gestion de la netteté.

      Belle journée,
      Eric

    4. Un grand merci Eric pour vos conseils.
      J’ai lu quelque part que Sharpener Pro s’utilisait en deux fois, une première partie (SHP3OS) tout de suite en sortie de RAW (sur le TIFF 16 bits ?) et tout à la fin avec la partie SP Output (SHP3RPS) pour optimiser la netteté en fonction de la destination du fichier (écran-web ou impression)
      Fonctionnez-vous de cette manière ?
      Encore merci pour votre aide
      Belle et bonne journée.
      Philippe

    5. Eric Heymans

      On peut l’utiliser deux fois.
      Sharpener Pro est composé de deux parties : RAW Pre-Sharpener et SharPener Pro. Pre-Sharpener s’utilise en principe sur des RAW avant même Dfine. Mais Sharpener Pro est tellement efficace que j’ai vite laissé tomber cette première partie car elle a peu (à mon avis) de valeur ajoutée dans le workflow.
      Pour moi, la netteté se travaille à la fin, pas au début. C’est quand je suis content de la lumière, des couleurs (ou N&B) et de la structure générale que je travaille la netteté.
      Belle journée,
      Eric

    6. Jean Le Tallec

      Merci Eric, je ne savais pas qu’il y avait un ordre à respecter !!
      Bonne journée
      jean

    7. Eric Heymans

      Bonjour Jean,
      En effet, mais ce n’est pas obligatoire !
      Cet ordre est valable aussi dans tout autre logiciel de développement (LR y compris).
      Il est logique de démarrer par le traitement du bruit.
      Par après, tout travail sur le contraste global ou local ou encore sur la netteté va renforcer la perception du bruit numérique.
      Viveza n’est pas une étape obligatoire. Je l’utilise pour des corrections de balance des blancs locales. Par exemple deux sources lumineuses de température différente.
      Je l’utilise aussi pour la structure générale de l’image.
      Parfois, je passe des images traitées par SEP dans CEP car certains filtres de CEP sont plus précis ou apportent l’effet que je veux.
      Belle journée,
      Eric

  25. Merci encore Eric pour tous ces bons conseils. Je pars demain pour 3 semaines en Corse, je testerai tout ça dès mon retour pour une expo que je dois faire avec mon Club-Photo durant les 2 mois d’été. Tu ne passerais pas dans la vallée du Rhône, au Sud de Lyon, le 30 juin prochain par hasard, date du vernissage ?
    histoire de faire connaissance.
    Bonne fin de journée, bon week-end,
    Philippe

    1. Eric Heymans

      Je serai plutôt du côté d’Amsterdam pour mon boulot 🙂

  26. Avec l’acquisition de la Nik Collection par DxO et sa future intégration dans DxO Photolab qui contient déjà la technoligie U-Point, le rêve d’un « Capture NX 3 » pourrait se réaliser à moins que la réproduction de couleurs Nikon est aussi fidèle qu’en CNX 2 ou CNX-D. Vu les prix des logiciels DxO pourtant, ça deviendra très couteux.

    1. Ah DXO rachète la suite Nik Collection !! très fort les français de DXO, bravo
      J’étais désespéré de voir des algorithmes aussi aboutis tomber dans l’oubli.
      Moi qui suis un gros utilisateur de la Nik Collection je suis aux anges 🙂

    2. Eric Heymans

      DxO parle de 99$ pour la suite disponible en dehors de DxO Photolab.
      Ce n’est pas très cher en soi.
      A l’époque, rien que Silver Efex Pro coûtait près de 200€.

    3. Est-ce que ça veut dire que la suite sera incluse
      gratuitement dans Photolab? Dans la version actuelle les U Points sont intégrés.

    4. Eric Heymans

      Je ne pense pas que la suite sera intégrée gratuitement.
      Pour le moment, il n’y a pas d’information concrète.
      Belle journée.

  27. Mis à jour vers le nouveau DXO photolab dès que j’ai su qu’il intégrait les U points. Malheureusement, ils ne se sont pas inspirés de NX2 pour l’architecture. Sur NX2 les différentes modifications venaient dans un historique dans le panneau de droite et pouvaient être modifiées en tout temps d’un simple clic. Maintenant non seulement les outils viennent sur l’image, mais je n’ai toujours pas trouvé l’historique des modifications, mais bon, je n’ai que 2-3 jours de tâtonnements. Espérons que ça ne soient que des défauts de jeunesse.
    Quant à Silver Efex, Color Efex, Viveza etc, souhaitons qu’ils ne soient pas trop chers, après avoir payé plein pot à l’époque de NIK SOFT ( plusieurs centaines d’euros- qui a dit dindon? 😉 ), ça me ferait mal de devoir à nouveau débourser des milles et des cents.

    1. Eric Heymans

      Bonjour Jipi,
      Même constat et mêmes interrogations de mon côté.
      Les « rumeurs » parlent d’une suite mise à jour accessible mi-2018 à 99$.
      Nous verrons bien….
      Belle journée !

    2. L’intégration des U-points dans PL est trop complexe à mon goût. A la place d’adpopter le concepte simple mais éfficace des sélections « + » et « – » qui se limitent et corrigent l’une à l’autre, ils ont choisit un panneaux d’instruments inspirés plutôt par des ingénieures que par des photographes. Je n’ai pas trouvé comment on peut corriger une sélection trop vaste. De plus, la transition d’une partie sélectionnée au reste de l’image et trop dure et rend la manipulation très évidente. Je vais essayer Luminar 2018 de Macphun/Skylum, qui ont – d’après des commentaires sur intérnet – engagé quelques développeurs des Nik Software

    3. Bonjour Jipi.
      Entièrement aligné avec toi. J’étais bien décidé à continuer à utiliser CNX2 ad vitam. Mais j’ai acheté un boitier D500 et là, je m’aperçois que CNX2 ne sait pas lire les fichiers de mon nouveau boitier…
      Il y a bien un petit utilitaire de conversion, mais c’est assez contraignant. Du coup, moi aussi je me suis lancé sur PhotoLab… avec les mêmes regrets de ne pas retrouver l’ergonomie extraordinaire de NX2.
      Il existe peut-être un club utilisateur de PhotoLab ou on pourrait soumettre ces deux idées géniales : « modifications dans un historique dans le panneau de droite et modifiables en tout temps d’un simple clic »
      D’accord aussi sur le prix. Les petits gars de DxO on une facheuse tendance à « vendre par tiroirs » : d’abord les upoints, puis ensuite les Silver Efex, Color Efex, Viveza etc,…
      Enfin un grand merci à Eric pour avoir lancé ce fil, je me sens moins seul à pleurer mon vieux CNX2 🙂

    4. Qu’est-ce qui contraignant dans nef4nx2? La conversion se fait pour une seule image ou pour un fichier entier. Mes NEF d’un boîtier D750 sont nommés D61o après, mais je ne vois pas de différence entre CNX2 et CNX-D à l’ecran avant de commencer le traitement. Aussi CNX2 suffit souvent pour le traitement sans faire passer les images à Color Efex Pro, tandis que CNX-D n’offre que le traitement de base.

  28. christophe mahy

    Bonjour ,
    je viens de quitter adobe car trop de problème .j’ai un x100f et je m’amusais souvent avec nik collection depuis LR ! comment puis-je encore bosser en Raw et utiliser nik google ?
    bien à toi
    Christophe

    1. Eric Heymans

      Bonjour Christophe,
      Nik n’ouvre que des TIFF ou JPEG.
      Le mieux étant d’utiliser les TIFF mais la taille du fichier est énorme, surtout en 16 bits.
      Pour passer des fichiers de « Raw » en « TIFF », vous devrez passer par un logiciel comme « Raw Therapy » ou « Dark Table » (gratuits).
      Une fois le TIFF créé, il faut faire un clique droit avec la souris et choisir « ouvrir avec » puisqu’il n’est pas possible d’ouvrir un fichier directement depuis Nik.
      Belle journée,
      Eric

  29. Interessant. J’utilise la suite Nik sous linux sur wine, soit en standalone, soit a partir de Gimp. Impec! Je suis un utilisateur du libre/gratuit; Darktable, Gimp, Nik. J’ai encore du chemin a parcourir pour être bon en post-processing, mais Nik me facilite beaucoup les choses.
    Ce que j’envie a LR/PS est leur fonctionnement non destructif. Vraiment pratique pour un debutant.

    Merci pour cet article.
    Steph

  30. Tramaille Arnold

    Bonjour
    Je suis un utilisateur des outils de Nik collection depuis milieu 2017 ou j’ai découvert tout cela.Je suis sur Mac avec la dernière mise a jour de High Sierra et j’ai des difficultés que je n’avais pas auparavant.Je fais par exemple un traitement avec Silver Efex Pro 2.
    Apres le traitement j’enregistre la photo sur mon ordi ,avec View NX-i de Nikon.La sur View NX-i quand je veux lire la photo, je ne retrouve qu’une vignette toute noire illisible et si je clique sur la vignette la photo s’affiche en plein ecran 2/1000 de seconde et la photo plein ecran est a son tour toute noire.
    Est ce quelqu’un peu me dire si c’est un problème est du a Nik,a mon ordi ou au logiciel de Nikon?
    J’ajoute que si j’ouvre la vignette avec un autre logiciel je lis normalement la photo.
    Je pencherais pour un problème de compatibilité entre Nik et Nikon…mais je n’ai pas suffisamment d’expertise pour trouvé l’explication et donc la solution.
    Je suis vraiment un fana des outils de Nik collection.
    Merci pour votre aide;

    1. Eric Heymans

      Bonjour Arnold,
      Nik Collection produit des JPEG ou des TIFF (16 ou 8 bits). Ces fichiers sont censés pouvoir être lus par tous les logiciels photo.
      Si j’avais ce problème (je n’utilise pas ViewNX), je tenterais avant tout de créer une même photo en JPEG, TIFF 8 bits et TIFF 16 bits.
      Ensuite, je tenterais de vérifier si ViewNX ouvre les 3 ou seulement l’un (ou 2) des 3.
      Si il s’agit du TIFF 16 bits, il y a peut-être un problème de capacité car le poids du fichier est très grand (il dépend essentiellement de la taille originale du RAW).
      Voilà ce que je peux vous proposer de tenter.
      Belle journée,
      Eric

  31. Bernard Riviera

    Bonjour,

    Comment faire pour installer Nik en stand alone ? Lors de l’installation, il semble obliger à l’installer en add in de Photoshop.

    Merci d’avance.

    1. Eric Heymans

      Bonjour Bernard,
      Dans mon souvenir, la version stand alone s’installe d’office même si le choix n’est pas proposé au moment de l’installation.
      Les plugins pour Lightroom ou Photoshop ne sont en fait que des APIs (des interfaces) qui lancent… la version stand alone.
      Belle journée,
      Eric

    2. Eric Heymans

      Bonjour Thomas,
      Votre explication est correcte.
      Vous pouvez aussi faire un « clique droit » sur l’image et choisir « ouvrir avec » dans le menu qui apparaît.
      Belle journée,
      Eric

    1. Eric Heymans

      Avec plaisir, Marie-Christine.
      Merci pour votre passage ici.
      Belle journée !

  32. Bonjour
    Caractères toujours pratiquement illisibles avec Photoshop 2019 et mon matériel 4K, même après avoir modifié l’UI . Si quelqu’un pouvait m’aider, merci !

    1. Eric Heymans

      Bonjour Claude,
      Vous parlez de « caractères ». De quel caractères s’agit-il ?
      Vous citez aussi votre matériel 4K. Qu’est-ce que votre matériel pose comme problème ?
      Vous avez modifié l’UI de quoi exactement ?
      Vous ne parlez pas de Nik Collection mais j’imagine que c’est lors de son utilisation que vous avez un problème. Quelle version avez-vous ?
      Peut-être pourrais-je tenter de vous apporter une réponse mais j’a besoin de plus d’éléments pour y arriver.
      Belle journée,
      Eric

  33. Pourriez-vous préciser ? « Ces sept outils fonctionnent en plugin dans Adobe Lightroom Classic ou Adobe Photoshop Element et Photoshop CC » car je n’arrive pas à exporter des photos de Lightroom vers Silver Efex. Merci d’avance.

    1. Eric Heymans

      Bonjour Anabelle,
      Après avoir installé Nik Collection, il vous suffit de positionner votre souris sur la photo à éditer, puis de cliquer avec le bouton droit. Vous obtenez alors un menu dans lequel vous pouvez voir « Editer avec… » Si vous placez votre souris sur cette ligne du menu, apparaît un sous-menu dans lequel vous voyez la liste des outils externes, dont la suite Nik Collection.
      Belle journée,
      Eric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez Informé !

Faites comme près de 6.500 photographes passionnés qui reçoivent mes articles dans leur boite de messagerie.

Je ne partagerai jamais vos données avec des tiers et, moi aussi, je déteste le spam.

10 Conseils en + 

Améliorez votre approche de la photo dès maintenant avec mon guide de 10 conseils pratiques en 50 pages. 

Je n'envoie pas de spam et ne partagerai jamais vos données avec des tiers